• Je cherche régulièrement de nouvelles polices d'écriture car après quelques utilisations je trouve toujours que la cursive que j'utilise est trop fine, ou trop large, ou trop haute, bref, j'en change régulièrement. Sans compter qu'en transformant des documents word en pdf, certaines polices ne s'affichent pas. Je récapitule donc ici celles que j'utilise dans mes documents :

    1) Pour la copie : les cursives étroites ou larges, avec ou sans lignes, ou encore avec pleins et déliés (pour transformer en pdf, "cursive standard" est idéale) :

    cursives

    2) Pour les leçons et fiches d'exercices :

    leçons

    J'ai découvert "spranq eco sans" grâce à ma collègue de CP, qui m'a dit que cette police permettait de substantielles économies de toner. Et comme pour l'instant l'Etat ne me finance pas mes impressions... wink2

    3) Pour représenter les phonèmes :

    phonétique

    4) Pour des exercices de graphisme pur, avec le sens de tracé :

    graphisme 1

    5) Pour des exercices d'écriture, avec le sens de tracé :

    graphisme 2

    6) Pour représenter les consignes, et pour décorer ou insérer de petits personnages dans les exercices :

    consigne et rigolote

     

    Il existe des tas d'autres polices bien utiles à l'école, je n'ai présenté ici que celles que j'utilise régulièrement. Pour les télécharger, et bien d'autres, voici quelques sites de référence :

    Cursivecole

    Pragmatice

    Maternelle color

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Ca y est, les premiers concurrents touchent au but, ils ne sont plus qu'à quelques heures de l'arrivée, aux Iles du Salut.

    Même s'ils n'ont malheureusement pas été aussi médiatisés que les skippers de la "Route du Rhum", les candidats de Rames Guyane 2014 ont eux aussi réalisé un véritable exploit : Traverser l'Atlantique à la rame en solitaire, entre Dakar et Kourou.

    Je me souviens encore de l'emballement médiatique autour de Gérard d'Aboville et de sa traversée du Pacifique à la rame en 1991, et je me dis que tous ces concurrents du Rames Guyane mériteraient bien la même médiatisation, car leur exploit est tout aussi remarquable...

    La précédente édition de la course en mars 2012 avait été gagnée en un peu plus de 37 jours. Eh bien cette année, les dieux de l'océan en avaient décidé autrement puisqu'à l'heure où j'écris pas loin de 63 jours ont passé et qu'aucun rameur n'a encore franchi la ligne d'arrivée. En cause, une météo et des courants vraiment défavorables... La plupart des rameurs arrivent donc sur la fin de leurs provisions, on croise les doigts pour qu'ils en aient assez pour arriver jusqu'à bon port !

    Si tout va bien, rendez-vous dimanche pour la (les ?) première(s) arrivée(s), et en attendant, allez consulter la carte interactive de la course sur le site (menu de droite), elle est super !

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires