• Tapis de lecture : Maman Dilo

    La sirène Maman Dilo est un des personnages de contes les plus typiquement guyanais ; elle est à l'origine d'histoires où elle piège les hommes dans l'eau de la rivière. J'ai eu l'occasion de constater que de nombreux jeunes enfants d'ici croient fermement à son existence, j'ai donc dû renoncer à les persuader qu'elle n'était qu'un personnage de conte...

    Pour cette sirène, je me suis lancée dans une laborieuse couture manuelle de sequins bleus et verts. Le résultat me plait beaucoup, mais j'avoue que j'étais contente quand j'ai eu terminé ! En main, Maman Dilo tient une clé magique qui correspond au conte que je connais, mais habituellement elle tient un peigne qui rend amoureux d'elle tout humain le trouvant.

    Maman Dilo

    Voici la version nommée "La clé de l'eau" de Dominique Louisor et Alain Landy, aux éditions Anne C. :

    Maman Dilo, la reine de l'eau, possédait une clé magique qui commandait à la porte de l'eau pour qu'il pleuve. Un jour, elle partit rendre visite à ses amis de la mer et confia sa clé magique à son aide Crapaud, qui avait la peau du dos bien lisse.

    Mais Crapaud était feignant, il se reposa et oublia d'ouvrir la porte de l'eau pour qu'il pleuve. Lorsque les criques (rivières) n'eurent plus assez d'eau et que les mares furent à sec, les animaux vinrent le supplier, mais Crapaud les envoya promener. Les animaux décidèrent alors d'aller prévenir Maman Dilo au fond de la mer. Seule la tortue luth pouvait nager si profondément dans la mer, ce fut donc elle qui alla prévenir la reine de l'eau.

    Maman Dilo était très en colère quand elle apprit que Crapaud avait trahi sa confiance ; elle revint dans la forêt, reprit sa clé magique et ouvrit la porte de l'eau pour remplir à nouveau les criques et les mares.

    Puis, pour punir Crapaud de sa désobéissance, elle le condamna à avoir de nombreux boutons sur le dos. Et c'est depuis ce jour que Crapaud, contrairement aux grenouilles, a des boutons sur le dos.

    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :