• Paris blanc, Pierre Coran

    Bon, là, immense défi pour 25 de mes 27 élèves : parler d'une ville (Paris) et d'une saison (l'hiver) qu'ils ne connaissent pas, et n'ont vu qu'à la télé.

    J'aime bien cette poésie de Pierre Coran, je trouve que les images sont assez fortes, que l'alternance des rimes est originale. Tout cela, plus la reprise "A pas de..." avec l'alternance fourmi/géant peut être relevée par les élèves pour approcher la construction poétique.

    Et petit bonus "people" et réseaux de lecture, en écrivant la courte biographie de Pierre Coran, j'ai découvert qu'il était le père de... Carl Norac ! Il fallait penser à l'anagramme...

    Paris blanc

     

    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :