• Histoire des Arts

    L'Histoire a maintenant depuis quelques années pleinement sa place dans les programmes ; Eduscol a même édité un guide de mise en oeuvre du Parcours d'Education Artistique et Culturel (PEAC) des élèves. C'est un peu touffu à lire, mais les 15 dernières pages donnent des exemples de projets de la GS à la 1ère.

    Dans l'académie de Strasbourg, le conseiller pédagogique Patrick Straub a un site qui regorge d'outils très utiles sur les arts visuels et l'Histoire des Arts.

    L'Histoire des Arts selon Lapinou :

    J'ai un cahier spécifique pour l'Histoire des Arts ; je commence donc par le sommaire, trouvé sur le blog de Cenicienta. Puis je colle sur la deuxième page une frise historique complète où on collera des photos miniatures des oeuvres étudiées en dessous de chaque date.

    Ensuite, à chaque oeuvre étudiée il y a une feuille A4 (moins la marge) collée après l'étude contenant (variable selon les oeuvres) :

    • un petit descriptif : titre, auteur, technique, dimensions, époque, lieu d'exposition
    • une frise vierge à compléter par les élèves en fonction des dates importantes entourant l'oeuvre
    • des repères artistiques et historiques
    • la technique de réalisation
    • la signification donnée par l'artiste
    • de images de réalisations des élèves de la classe

    L'Histoire des Arts selon Bibliotrotteuse :

    Je place mes leçons d'Histoire des Arts dans le cahier de poésie et chants, sauf lorsqu'elle proviennent du manuel d'histoire, auquel cas je les place dans le cahier d'histoire-géographie.

    Jusqu'à présent, j'ai toujours travaillé par thèmes, donc chaque mois les élèves écrivent le nom du mois avec le thème associé, et les fiches d'Histoire des Arts alternent avec les poésies du thème.

    Mes fiches se présentent en format A5 paysage, et contiennent :

    • une frise chronologique mentionnant les principales périodes historiques : Préhistoire, Antiquité, Moyen-Âge, Temps modernes, Révolution et Industrialisation, Période contemporaine
    • une image/photographie de l'auteur et une très brève biographie : années de naissance et de mort, métier, nationalité, faits particuliers.
    • une représentation de l'oeuvre avec ses caractéristiques : titre, année, dimensions, techniques, instruments,...

    Après écoute/observation et commentaires sur l'oeuvre, les élèves colorient la période historique correspondante et la bordure de la fiche de la même couleur.

    Puis je leur demande en général une activité complémentaire en-dessous ou en face de la fiche collée, qui dépend du type d'oeuvre ou de ce que je veux mettre en avant. Ce n'est pas très clair dit comme ça, mais vous verrez mieux quand je publierai mes fiches yes !

  • La première période d'école s'achève....me revoilà avec mon thème du goût et mon projet pain.

    En lisant l'album "Non je n'ai jamais mangé ça", nous avons parlé de champs de blé. Et donc en histoire des arts j'en ai profité pour leur faire découvrir Van Gogh et ses champs de blé.

    J'avais imprimer l'œuvre en beaucoup plus clair et les élèves avaient juste à repasser avec de la peinture. Ce ne fut pas si facile pour eux de comprendre que je voulais voir comme l'artiste des cops de pinceaux!!!

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • L'année dernière nous avions un élevage de phasmes en début d'année.

    Comme j'essaie de lier ma littérature, les sciences et mes projets, nous avons travaillé sur l'album de Ursule la libellule:

    Et on y voit un insecte qui peint des Nymphéas en référence aux Nymphéas de Monet que je me suis empressée de faire découvrir aux élèves.

    Ils ont fait un fond bleu avec de la peinture en y mettant des nuances. Puis je leur ai demander de découper des formes dans des papiers de couleurs pour faire des fleurs en relief au dessus de leur fond. Il y a toujours plein de chutes de papier dans une classe...un bon moyen de faire du recyclage. Et certains élèves ont beaucoup de goût et d'imagination cela rend très bien.

    LES NYMPHEAS de MONNET

    LES NYMPHEAS de MONNET

    LES NYMPHEAS de MONNET

    LES NYMPHEAS de MONNET

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Pendant l'année 2015-2016, en préparant mes albums de littérature et l'art visuel, je me suis aperçue que tout parlait de petites souris et j'ai alors utilisé Musette Souricette. Une petite souris en a marre de son grenier et cherche un autre endroit pour vivre, elle rencontre d'autres animaux, qui souvent mangent les souris....

    Les illustrations sont toutes des œuvres  détournées...mes élèves ont donc réalisé "Le cri" d'Edvard Munch aux feutres en utilisant des dégradés représentant la couleur de leur émotion. Le rouge la colère, la tristesse le bleu, la joie avec le vert, la peur dans les jaunes orangés. Et à la place de la tête ils ont collé une photo d'eux exprimant ce sentiment.

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Il y a quelques années avec Bibliotrotteuse nous avions participé à un concours d'écriture sur la lettre.

    Pour préparer l'illustration de notre livre nous avion étudiés Herbin et son alphabet....

     

    Les élèves avaient pu alors utiliser les instruments de géométrie pour créer des formes de couleur et représenter des mots avec ces formes.

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Notre école s'appelle OBERLIN. J'ai appris que c'était un peu l'inventeur de l'école maternelle, il avait compris que les habitants des petits villages isolés des Vosges devaient être instruits de manière très pratique s'ils voulaient se débrouiller seuls.

    Chez nous en Alsace, plus précisément à Walderbasch, il y a le Musée Oberlin, qui, en plus de se visiter avec ses jardins, propose des activités dans la "Maison des enfants" ainsi qu'une bibliothèque.

    A l'IUFM, en Guyane, on nous a fait faire un tableau de réconciliation en arts visuels. Quand on se place de chaque côté on ne voit pas la même chose. Coïncidence ou pas, c'est Jean-Frédéric Oberlin qui a créé ce tableau pour faire comprendre aux gens qu'en fonction de ses états d'âmes et de son humeur, on peut ne pas avoir la même vision des choses. Et il suffit de se mettre à la place de l'autre pour le comprendre un peu mieux.

    A l'IUFM on nous avait dit que c'était plutôt pour le cycle 3, mais je le fais depuis plusieurs années avec mes CE1/CE2, at avec un peu de patience... ça va !

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • bon j'ai tout effacé pour la fin de la semaine promis, vous aurez de nouveau toutes mes fiches en pdf et toutes les explications de ce que je fais en ce1 ce2 en histoire des arts.

    Ce travail est très souvent lié à mes projets de classe aux albums, aux sorties que l'on fait.

    A bientôt

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • En général en histoire je retourne en arrière, cela m'a toujours paru plus logique d'étudier ce qui était proche de l'élève pour aller vers ce qui s'est passé il y a très très longtemps car c'est une notion difficile à appréhender surtout pour des enfants d e7/8 ans.

    Avant de parler d'art à cette époque je leur lis Cromignon...puis....

    Rien de telle que la manipulation pour comprendre, alors mes petits hommes préhistoriques ont utilisé du charbon et du jaune d'œuf pour faire de la peinture. Et puis pour reproduire un aspect de grotte, j'avais pris du papier Krafft marron froissé scotché au mur. En fin de compte ce n'était pas si simple d'être Cromagnon!!!

     

    Pour les bijoux, j'ai utilisé de l'argile tout simplement, des perles et les formes ont été faites comme avec de la pâte à modeler. Puis ils ont utilisé du raffia comme fil.

     

    PREHISTOIRE et HISTOIRE DE L'ART

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique