• Guyane

    On a toujours des préjugés sur les endroits que l'on ne connaît pas ; positifs ou négatifs, ils nous laissent phantasmer tout un monde... Mon principal préjugé en arrivant en Guyane, et je peux imaginer ne pas être la seule, était que je vivrais entourée d'une épaisse forêt amazonienne, qu'en sortant de ma maison je verrais d'immenses arbres aux racines aériennes, et que chaque matin avant d'enfiler mes chaussures, je devrais faire la chasse aux mygales géantes et aux anacondas.

    En fait, je vis en ville, entourée de rues et de maisons, et à ce jour j'ai vu 3 mygales en liberté, et un serpent (voir dans la suite de l'article). Et comme nous en avons conclu avec Lapinou, les bestioles les plus embêtantes ici, ce sont les plus petites : fourmis qui piquent ou envahissent les placards de nourriture, et moustiques qui transmettent des maladies graves.

    Enfin, il faut bien entretenir la légende, et comme le dit la publicité institutionnelle, "La Guyane, Personne ne vous croira"...

    Pour infos, le Comité du Tourisme de la Guyane

  • Qu'est-ce que c'est ? Je l'ai photographiée sur une feuille seyes pour qu'on se rende bien compte de la taille réelle... Et non, ce n'est pas une noisette !

    Devinette

    Alors, alors ? La réponse ci-dessous, avant ouverture/après ouverture :

    Réponse

    C'est une coco de mon cocotier qui a bien grandi depuis l'exposé de mon fils pour le cours de SVT il y a plus de 3 ans... C'était ici, le cocotier en question est en haut à gauche, à l'époque il commençait juste à fleurir, maintenant il produit régulièrement des cocos.

    Celle photographiée ci-dessus a été pelée puis oubliée sur ma terrasse en attendant d'être transformée en confiture de coco. Elle a donc séché à l'intérieur, ce qui fait qu'en l'ouvrant l'amande (à droite) était complètement décollée du noyau (à gauche) et m'a permis de prendre une belle photo.

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Vaval part au bûcher !

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Les Mariages Burlesques

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  mes préférés

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Vu depuis le collège ce matin. On imagine la fusée VEGA tout au bout du panache, à droite...

    Vega 1

    Et puis quelques instants après...

    VEGA 2

    Et finalement...

    VEGA 3

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • La semaine dernière, j'ai été réveillée par de grands bruits sur mon toit de tôle ; après avoir éliminé la possibilité d'un voleur, j'ai opté pour un iguane griffu. Cependant c'était encore le matin, cela me semblait peu probable à cette heure de la journée.

    Je suis donc sortie dans le jardin et là je suis tombée face à face avec une colonie d'urubus à tête noire (Coragyps Atratus) perchés dans mon Bois-canon (Cecropia), qui pistaient un congénère se régalant d'un pian (Didelphis Marsupialis) malencontreusement écrasé par une voiture !

    Urubus sur un Bois Canon

     

    Urubu mangeant un pian

    Urubus et pians ne sont pas les animaux les plus esthétiques de Guyane mais ils sont vraiment très communs... Et dire que lorsque j'ai vu des urubus pour la première fois de ma vie je les ai mitraillés avec mon appareil photo, tellement j'étais heureuse de voir des vautours...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • C'est un oiseau que j'aime beaucoup, il a de jolies couleurs et surtout quel courage pour voler si vite...

    Ci-dessous, un colibri dans mon jardin en train de butiner des ixora, à l'époque où j'étais voisine de Bibliotrotteuse :

    DES COLIBRIS d'un bout à l'autre de la planète

    DES COLIBRIS d'un bout à l'autre de la planète

     

    Et en Alsace cette année je viens de prendre difficilement mais sûrement (même en mode sport c'est chaud brûlant !) la photo d'un sphinx-colibri, qui n'est pas un oiseau, mais bien un papillon !

    Il y a tout un numéro de La Hulotte sur cette petite bête formidable!!!

    DES COLIBRIS d'un bout à l'autre de la planète

    DES COLIBRIS d'un bout à l'autre de la planète

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Nous étions en "vigilance orange pluie" en Guyane jusqu'à ce matin, avec sur la ville de Kourou 180 mm de pluie de lundi à mardi. Effectivement, nous avons été bien mouillés, il a presque fallu nager pour aller à l'école.

    Mais visiblement les humains sont bien plus dérangés de cette situation que les animaux, la preuve cette photo d'un crapaud qui prenait sa "douche" juste sous les tôles du toit lundi midi... On aurait dit qu'il avait le sourire aux lèvres !

     crapaud sous la douche

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique