• Si on voit parfois de très beaux "tags", il y en a d'autres que je trouve très rigolos, notamment ceux-ci, photographiés à Bordeaux, dans un parking éphémère face au pont Chaban-Delmas (anciennement Bacalan-Bastide).

    Pour qui ne connaît pas, ces "tags" illustrent très clairement la langue locale, avec des expressions que tout bordelais connaît et utilise. Étant pour ma part bordelaise d'adoption, je me garderai bien de proposer une traduction à ces termes, je ne souhaite pas choquer les puristes.

    Cependant, je pense qu'avec un peu de phonétique, on peut aisément comprendre des mots de bienvenue pour nos voisins anglais ou tout simplement apprendre la prononciation et la "ponctuation" locales.

    tags bordeaux1 tags bordeaux8

    tags bordeaux2 tags bordeaux3

    tags bordeaux4 tags bordeaux5

    tags bordeaux6 tags bordeaux7

    Ces photos ont été prises en juillet 2013, je ne sais pas si les "tags" qui y figurent y sont encore, ce parking était en attente de début de travaux.

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Voici une recette que mes enfants adorent, et ce qui ne gâche rien, elle donne bonne conscience avec toutes les fibres qu'elle contient he !

    Ingrédients :

    • 120 g de beurre mou
    • 120 g de sucre
    • 2 oeufs
    • 200 g de farine
    • 1 pincée de sel
    • 1 pincée de quatre-épices ou de cannelle
    • 120 g d'amandes en poudre
    • 50 g de son de blé
    • 120 g de flocons d'avoine

    Préparation :

    Fouetter ensemble le beurre et le sucre jusqu'à obtenir une pommade. Ajouter les oeufs et mélanger jusqu'à ce que la pâte soit bien lisse. Tamiser la farine, le sel et les épices sur la pâte en mélangeant en continu. Ajouter ensuite la poudre d'amande et le son de blé, mélanger, et enfin les flocons d'avoine.

    La pâte doit ferme, juste un peu collante. Si elle l'est trop, rajouter un peu de farine.

    L'étaler entre deux feuilles de téflon ou de papier cuisson, jusqu'à obtenir un rectangle d'environ 1 cm d'épaisseur et de la taille du lèchefrites, et l'y placer. Puis tracer des rectangles à l'aide d'une roulette à pizza, et enfourner 15 minutes à 180°C.

    Une fois refroidis, les biscuits se découperont facilement, et se garderont très longtemps dans une boîte hermétique (au frigo bien sûr sous l'Equateur arf)

    Et voilà le résultat, à déguster seul ou avec un yaourt !

    biscuits avoine

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires