• Bon, là, immense défi pour 25 de mes 27 élèves : parler d'une ville (Paris) et d'une saison (l'hiver) qu'ils ne connaissent pas, et n'ont vu qu'à la télé.

    J'aime bien cette poésie de Pierre Coran, je trouve que les images sont assez fortes, que l'alternance des rimes est originale. Tout cela, plus la reprise "A pas de..." avec l'alternance fourmi/géant peut être relevée par les élèves pour approcher la construction poétique.

    Et petit bonus "people" et réseaux de lecture, en écrivant la courte biographie de Pierre Coran, j'ai découvert qu'il était le père de... Carl Norac ! Il fallait penser à l'anagramme...

    Paris blanc

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Allez, vite vite avant de reprendre le travail, une autre poésie qui permet de garder bien éveillée l'attention des élèves, un peu à la manière du jeu "Dans mon corbillon il y a...". Elle fait aussi partie de mon thème de la ville, et c'est l'occasion de parler à mes élèves de Paris, si loin de nous.

    Dans Paris

     

    Dans le cadre de mon projet de classe, qui consiste à faire fabriquer à chaque élève leurs propres livres et à s'initier aux tapis de lecture, je pense fabriquer notre version du livre "Dans Paris il y a..." illustré par Antonin Louchard. Je donnerais à mes élèves le texte imprimé sur papier dessin, ils l'illustreraient à la peinture dans le style de l'album, fonds colorés et gros contours au pinceau.

    A suivre, ce n'est pour l'instant qu'une idée !

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Voici le document que je vais donner à mes élèves cette année, complètement remanié, car je dois l'avouer, j'avais trouvé un texte intitulé "La première guerre mondiale expliquée aux enfants" sur www.jedessine.com, dont je m'étais largement inspirée .

    Cette fois-ci, le texte est de moi, à partir bien sûr des faits et données (et photos) trouvés sur le web :

    icm-lecon-armistice 11 novembre 1918

     Le texte est un peu complexe pour mes CE1, mais je vais d'abord leur lire "L'ennemi", de Davide Cali, illustré par Serge Bloch. Cet album est mon coup de coeur quasi-absolu (après "A la vie, à la..." de Marie Sabine Roger), et il permet d'approcher la guerre des tranchées, la notion de "l'Autre" qui est mon ennemi mais en même temps mon double, et d'amorcer une réflexion sur notre comportement au quotidien avec beaucoup de justesse et d'humour.

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • (Un texte que j'avais dans mes documents. Qui me l'a donné ? Qui l'a écrit ? Mystère... Mais il me fait penser à la "représentation mentale" que j'ai expérimentée auprès d'élèves de CP/CE1 l'année dernière.)

    Si on te donnait... une pomme

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Bon, j'entends d'ici grincer des dents : "Mais qu'est-ce qu'elle nous parle de ce truc là ?"

    En fait, je parle non pas de ce que le MEN pourrait nous fournir, mais d'un logiciel GRATUIT (eh oui) et super, avec une équipe support au top ! Je leur ai déjà envoyé plusieurs méls pour de l'aide, car comme beaucoup de gens, je me lance sans avoir lu la notice d'utilisation , et ils m'ont toujours répondu très rapidement, et avec une belle capture d'écran très claire pour expliquer.

    Il s'agit d'Ecole One CLick, qui propose en téléchargement gratuit des logiciels pour cahier d'appel, cahier journal, livret scolaire, et même pour gérer la BCD de l'école ou la bibliothèque de classe.

    C'est facile d'utilisation (surtout si on a lu la notice ), et même si ça m'a pris un peu de temps à paramétrer et remplir pendant les vacances, j'espère bien que pour mes livrets en décembre je gagnerai en temps et en clarté. J'ai déjà pu imprimer les livrets pour chaque élève, et je peux choisir en un clic les appréciations classiques, des ronds de couleur, des smileys ou des petits carrés.

    Je vous passe tous les détails, mais ce que j'ai surtout apprécié c'est qu'en CE1 les compétences de CP sont automatiquement affichées, ce qui est bien pratique pour différencier les apprentissages des élèves. Et je pense que c'est un outil très appréciable pour les classes multiniveau.

    J'espère donc pouvoir "épater" mes parents d'élèves, car ici en Guyane il faut reconnaître qu'on n'utilise pas souvent l'outil informatique.

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Cette année, on célèbre le 23ème anniversaire de l'établissement de la Convention Internationale des Droits des Enfants (CIDE). L'année dernière, j'ai fait 10 affiches à partir des 10 articles les plus fondamentaux (cf. doc ci-dessous). Les élèves les ont illustrées, puis nous les avons placardées à l'extérieur de notre classe.

    A coller dans le cahier : icm-lecon-cide 10 articles

    Site web de l'UNICEF, qui organise des manifestations en faveur des droits des enfants : UNICEF

    Site web du COnseil FRançais des Associations pour les Droits de l'Enfant, à qui on peut commander des affiches illustrées par l'excellentissime Serge BLOCH : COFRADE

    Et voici une histoire édifiante, à lire plutôt aux élèves de fin de cycle 3, et qui illustre bien la notion de droit des enfants : L'histoire d'Iqbal Masih

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • A la rentrée, je commence mon thème de "la maison dans la ville" (bon, ok, le titre est un peu pourri, mais c'est pour moi), et je pense faire apprendre à mes CE1 cette courte poésie de Jacqueline et CLaude Held, assez rigolote, avant de passer à autre chose de plus touffu.

    Note du 18/11 : les élèves ont adoré le côté "humour", ils l'ont apprise très vite, et pour copier, même ceux qui ont de très grosses difficultés en écriture ont fait l'effort, et ont réussi à la copier en entier dans un délai raisonnable.

    Acrobatie

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Ce glossaire vise à clarifier les notions dont on entend parler en FLS, j'essaierai de compléter les définitions au fur et à mesure, merci de me signaler des inexactitudes...

     Français Langue Seconde (F.L.S. ou F.L.2) :

    - C'est le français parlé à l'étranger avec un statut particulier, notamment dans les anciennes colonies (Jean-Pierre CUQ, 1981)
    - C'est la langue qui permet à l'élève d'accéder à une qualification (E.N.)
    - C'est le français qui est appris en tant que deuxième langue après la langue maternelle ; il inclut le français scolaire ainsi que les actes sociaux.

    Français Langue Maternelle (F.L.M.) : C'est le français apprise par une personne dans son milieu familial de façon informelle ; une telle personne est un "locuteur natif".

    Français Langue Etrangère (F.L.E.) : C'est le français enseigné à l'étranger à un public scolaire ou adulte, en tant que discipline.

    Elève Nouvellement Arrivé en France (E.N.A.F.) : C'est tout élève qui entame pour la première fois une scolarité en France. Il peut être de nationalité française ou pas, et maîtriser ou pas la langue française. Il peut avoir été scolarisé ou pas dans son pays d'origine.

    Allophone : Se dit d'un apprenant qui à l'origine parle une autre langue que celle du pays d'accueil et du système éducatif dans lequel il a pris place.

    Ethnographie : Description d'une peuple vu comme une communauté de langue et de culture.

    Langue : C'est le code constitué en un système de règles communes à un peuple.

    Langue étrangère : C'est une langue qui dans un système éducatif n'est ni maternelle, ni d'origine, ni seconde pouvant servir de langue de scolarisation.

    Parole : C'est l'utilisation du code par un individu.

    Prosodie : Ensemble de ce qui forme la "musique" de la langue : intonation et rythme de la voix, accentuation des mots.

    Partager via Gmail

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires