• Bon, voilà le 2ème trimestre qui s'achève, et pour nous en Guyane et en Alsace, les vacances commencent...

    Bon, je suis plutôt d'humeur bavarde en ce moment, mais je vais partir visiter le pays de tous les superlatifs, les USA ! Donc jusqu'à la  fin des vacances je vais aller perfectionner mon accent et me restaurer de tous ces délicieux plat à 4000 kcal chacun que l'on vous sert volontiers dans les fast-food et autres restaurants...

    Les photos seront publiées après le voyage, nous allons essayer de perpétuer la tradition de la poésie du samedi, et de la/les photos du dimanche, avant de se lancer dans de nouveaux diaporamas (gloups, je ne m'en suis toujours pas sortie du tout premier que j'ai tenté de publier).


    Je pense à vous mes chères collègues qui souhaitiez que je vous garde une petite place dans mon sac à dos, à défaut de vous emmener, je vous ramènerai des photos insolites (enfin, si mon mari me laisse photographier des choses aussi inutiles qu'une feuille  à demi mangée par une fourmi manioc...).


    Bonnes vacances à toutes et tous, et à très bientôt pour d'autres documents et les évaluations nationales !

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • La France a fixé le 10 mai comme « Journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions ». Cependant, il existe déjà des dates spécifiques aux départements d'outre-mer, notamment le 10 juin en Guyane Française.

    Cette journée permet aux élèves non seulement de réfléchir sur une histoire complexe, mais également d'élargir leur réflexion civique aux questions de dignité et d'intégrité de l'être humain, ainsi que la notion de crime contre l'humanité.

    Des ressources éducatives sur l'esclavage sont disponibles en ligne pour offrir aux élèves de plus larges possibilités de réflexion.

    Pour en savoir plus sur cette journée, vous pouvez consulter le B.O. n°16 du 19 avril 2012

    Bibliographie des globetrotteuses (à compléter au fur et à mesure des lectures...) :

    - Coeur noir, de Joyce Pool, éd. Flammarion  : à partir de 10 ans

    • Au début du 18° siècle, Map est la fille d'un riche colon hollandais du Surinam ; elle est heureuse, entourée de sa famille et des esclaves de sa plantation. Mais un jour, les français attaquent le pays, et elle doit fuir dans la forêt, accompagnée de son jeune esclave Kwasi. Elle va découvrir le monde des noirs marrons et devoir changer de point de vue pour survivre...
    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Ca y est, notre projet est fini et rendu depuis une semaine, maintenant nous n'avons plus qu'à attendre les résultats... Sachant que bien sûr, l'essentiel est de participer.

    Pour l'instant, nous vous laissons toujours l'eau à la bouche, nous ne dévoilerons notre album qu'après la publication des résultats par l'académie d'Alsace, cependant, nous vous dévoilons le principe de notre projet.

    Tout d'abord, voici le résultat de notre "brainstorming" initial, à partir de l'affiche du concours. Nous l'avons mis en 4ème de couverture pour expliquer le point de départ de notre travail :

    L'étape suivante a été de feuilleter des albums autour du thème de la lettre : abécédaires, imagiers, enfin ce que nous avons réussi à trouver dans nos médiathèques respectives, car les albums recommandés n'étaient pas disponibles. Ci-dessous quelques références :

    - Abcdire, d'Alain Serres, éd. Rue du monde : des lettres illustrées par des mots et des photos les illustrant plus ou moins.

    - Animabcdaire, le dico rigolo des animaux (bilingue), de Rochelle Redfield, éd. de Vecchi : des comptines/virelangues humoristiques en français et en anglais associées à des animaux et à leur lettre.

    - l'abcdaire de Selçuk, de Paul & Douard, éd. Pastel : des lettres et des listes de mots coorrespondants illustrés par des objets et personnages reproduisant la forme de la lettre.

    - Alphabetville, de Stephen T Johnson, éd. Aux couleurs du monde : des décors urbains peints laissent apparaître de façon incongrue les lettres de l'alphabet.

     

    Puis les élèves ont visionné sur l'ordinateur d'un diaporama d'oeuvres plastiques de divers artistes, glanées ça et là sur le web. Parmi les oeuvres retenues :

    - du land art (une grande inspiration pour nous à Kourou)

    - l'alphabet plastique d'Auguste Herbin

    - "alphabet", de Sonia Delaunay

    - "Du gris surgit soudain la nuit", de Paul Klee

    - "Alphabet", de Jasper Johns

    - "Alphabet de chats", de Debi Gardner

    - "Bits", de Paul Elliman

    et aussi des alphabets non latins, des lettres illustrées dans des coloriages pour enfants, des lettrines dans des enluminures, de la calligraphie...

     

    Avant d'entamer le travail proprement dit (textes et illustrations) sur les lettres, nous avons procédé au vote et ce sont les lettres A et Z qui ont été choisies par mes élèves de Kourou.

    Oh surprise, ce sont les mêmes lettres qui ont été choisies par les élèves de Lapinou en Alsace !! Pourtant elle ne leur avait rien dit de notre vote ! Le vote a donc été refait, et a abouti aux lettres E et O.

     

    Lorsque le travail d'écriture a commencé, les suggestions des élèves et la réflexion commune nous a orientées vers deux axes de travail :

    - s'il n'y avait pas de E, de O, de A et de Z... alors il n'y aurait plus de... (suivait une liste de mots contenant ces lettres)

    - des listes de mots contenant E, A, O et Z, en différenciant ceux qui possèdent la lettre, et ceux où l'on entend le son mais où on ne voit pas la lettre

    Nous avons associé à ces idées les thèmes des animaux et de l'école, afin de nous cantonner à des champs lexicaux plus précis.

     

    La suite de l'aventure avec les résultats du concours...

    Partager via Gmail

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires